Fiche technique-divers

 28/05/2022

Avec la hausse du prix des énergies, il est plus primordial que jamais de garder un œil sur sa consommation et de la limiter. Pour ce faire, l’éclairage, l’isolation ou encore les groupes de froid sont autant de points d’attention dans lesquels vous pouvez investir pour diminuer votre consommation. Réalisé en collaboration par UCM (Facilitateur Indépendants pour la Wallonie) et Prodipresse, ce dossier vous permettra d’optimiser votre librairie-presse et de garder la main sur votre consommation énergétique pour empêcher (ou limiter au maximum) votre facture d’exploser.

 

Contexte énergétique actuel

À la suite de l’évolution des achats des consommateurs et du passage au numérique, de nombreuses librairies-presse se sont adaptées en diversifiant leur offre de produits et services. Pour y arriver, l’achat de nouveaux équipements électriques tels des armoires frigos, des imprimantes ou des machines de lotto/paris sportifs s’est avéré nécessaire ; impliquant de facto une augmentation des factures énergétiques. Or, dans un contexte économique difficile, plus que jamais la maîtrise de ces coûts reste un impératif pour tout entrepreneur. Pour les librairies-presse, une gestion optimalisée de l’énergie est donc une des mesures essentielles à mettre en place.

Cette Utilisation Rationnelle de l’Énergie (URE) doit s’envisager comme une chasse au gaspillage visant à maximaliser chaque kilowattheure utilisé. Cette manière de procéder présente de nombreux avantages. Tout d’abord, elle offre une panoplie de solutions à mettre en place que l’on soit dans une période d’investissements ou pas. Les temps de retours sont généralement très courts et, étant donné les économies engendrées, permettent de rapidement passer à la mise en place de solutions plus structurelles. Instaurer une politique d’URE doit aussi impliquer, le cas échéant, un engagement en temps destiné à disséminer auprès du personnel les bonnes pratiques à adopter. Mais le jeu en vaut la chandelle, car en intégrant une dimension d’économie d’énergie dans le fonctionnement quotidien, les résultats obtenus sont souvent spectaculaires.

Ce dossier, élaboré conjointement par UCM et Prodipresse, a pour volonté de diminuer l’impact économique et environnemental des consommations énergétiques d’une librairie-presse. Si toutes les solutions qui y sont proposées ne sont pas immédiatement applicables à tout un chacun, il permet cependant de baliser l’action de tout entrepreneur souhaitant emprunter le chemin de la sobriété énergétique.

 

 

Différents points d’attention

Lors d’une enquête réalisée par UCM dans plusieurs librairies-presse, un premier constat ressort immédiatement : les libraires-presse disposent toutes des mêmes équipements électriques. Seule la quantité de certaines machines diffère quelque peu en fonction de l’espace disponible.

 

1. Les équipements électriques

Les consommations moyennes des équipements électriques d’une librairie-presse s’établissent comme suit :

Une librairie-presse consomme en moyenne 108 kWh par mètre carré et par an. Ce qui représente 28€ du mètre carré (sur base d’une moyenne de 0,25 € du kWh). Parmi les différents équipements, l’éclairage et les armoires frigorifiques représentent plus de 75% de la facture électrique.

 

Bien éclairer pour moins consommer

L’éclairage est le poste électrique le plus important. Pour bon nombre de librairies-presse, le potentiel d’économie en passant à un éclairage performant permettrait de rentabili... Pour acceder à la totalité de l’article vous devez être connecté.
Il reste 85 % de l’article à lire